Les programmes d’éducation à la paix ne sont pas faciles à mettre en œuvre. S’il n’y a pas une structure d’accueil, de réflexion et d’action, il est probable que ces programmes dureront le temps d’une prise en charge d’un bailleur de fonds.
Une Maison de la Paix est nécessaire  pour une éducation à la paix évolutive.  En parlant d’éducation, nous nous situons dans une prévention agissant dans un cadre écologique et solidaire.
C’est un centre de ressource dont la nécessité est évidente et cruellement absente. Elle servira de lieu d’échange d’expériences aux acteurs de la paix, à élaboration et à l’adaptation des programmes, à construction des outils pédagogiques et des méthodologies…, La maison centrale sera enrichie d’antennes locales, d’abord à l’est de la RDC et au Burundi, et puis ailleurs en Afrique parce que le Rwanda n’est pas isolé dans sa tragédie d’une part, et ses besoins d’éducation à la paix d’autre part. La Région des Grands Lacs vit le même besoin de rechercher des solutions à long terme de résolutions de conflits.
Il est primordial d’internationaliser l’action éducative et la formation des jeunes à la paix car les phénomènes qui créent les conditions conflictuelles sont universelles et n’ont pas de frontières.
Première raison
La nécessité de répondre à d’autres sollicitations, à agrandir les activités et surtout d’avoir une politique globale de l’éducation à la paix ne peut s’effectuer que dans des locaux suffisants et adaptés.
La diversité des thèmes et la volonté d’approfondir les thèmes de la paix et de les diffuser aux utilisateurs obligent un regroupement dans un lieu accessible et central. Il nous faut donc nos propres locaux dont nous sommes  propriétaire et non locataire.
Seconde raison
UMUSEKE est une association qui commence à être reconnue au meilleur niveau et cela se prouve par ses activités financées par divers bailleurs dont l’Union européenne.
La pérennité de notre activité l’éducation à la paix n’est cependant pas assurée puisque celle-ci ne génère pas de revenus. Nous sommes toujours en recherche d’argent pour cette éducation qui n’a aucune raison de cesser car la paix est à construire, chaque jour. L’éducation durera autant que l’humanité.
Troisième raison
Proposer l’autofinancement dans les locaux de l’association, en s’ouvrant à toutes les formes de l’éducation à la paix, n’est pas une présentation complète.
La prévention, l’écologie et la solidarité sont des raisons de construire un lieu ou trouver de telles ambitions parce que l’un des objectifs de cette Maison de la Paix est la mise en pratique de ces thèmes sans lesquels l’éducation à la paix est non efficiente.    
----------------------------------------------------------------------